Les Jeux du Sourire

A l’origine ces jeux de société ont été conçus pour respecter la dignité d’adultes handicapés mentaux, puis celle de personnes touchées par  la maladie d’Alzheimer et autres troubles apparentés.

Les Jeux du Sourire utilisent les ressorts de l’Art et tirent parti de l’attrait universel pour le jeu afin de répondre à un besoin présent dans tout cerveau humain : l’ordre organisateur d’un milieu confus. En cela, ils entretiennent la concentration, la mémorisation, la préhension, l’expression verbale, la socialisation. Ils présentent des dimensions adaptées à des malvoyances, des règles simples et une mise en place aisée pour des parties n’excédant pas 15 minutes.

Ces jeux s’adressent également à toute personne impliquée dans l’accompagnement de ces adultes, pour soutenir l’approche de la différence et la prise d’une distance nécessaire face au trouble qu’elle suscite, tout en offrant une occupation apaisante et partageable.

Ces jeux s’adressent encore aux personnes concernées par l’éducation des enfants (parents, grands-parents, etc.). Par leur beauté et leur qualité, ils participent à « désintoxiquer » les sens pollués par la cacophonie visuelle des écrans en tout genre. Leur fixation détourne de l’esthétique structurante d’une personnalité à ouvrir au réel des contacts et rencontres.